Dans le cadre de l’expérimentation nationale PARAFE (Passage Rapide Aux Frontières Extérieures) lancée par le Ministère de l’Intérieur, Aéroports de Lyon a financé l’expérimentation de 5 sas permettant d’améliorer la fluidité du passage frontière des voyageurs.

La configuration actuelle du test à Lyon-Saint Exupéry permet le contrôle de 5 passagers en simultané par 1 seul agent de Police.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Limitée dans un premier temps aux passagers détenteurs d’un passeport français biométrique, cette expérimentation prévue jusqu’au 22 août prochain, doit aboutir à la mise en place définitive de systèmes identiques ou comparables, notamment un déploiement prévu, dès septembre, de 10 sas pérennes dans le nouveau terminal 1 Hall B. Aéroports de Lyon s’est également inscrit à l’expérimentation Pre-check de pré-enregistrement de la pièce d’identité à distance, sur internet ou via des bornes dans l’aéroport.

 

 

L’inauguration de l’expérimentation des  sas PARAFE a donc eu lieu ce vendredi 12 mai, en présence de la Direction de l’Immigration/Direction Générale des Etrangers en France (DGEF), des Directions de la Police aux Frontières (DCPAF et SPAFA), de la Direction du groupe Imprimerie Nationale, de la Direction des Systèmes d’Information et de Communication  (DSIC), et de Philippe Bernand, Président du Directoire Aéroports de Lyon.

 

 

 


Commentaires

  1. bonjour,
    nous étions au Terminal 1B 5 magnifiques bornes un monde fou au contrôle de police ET
    aucunes en fonction


  2. Tout d’abord, merci de votre lecture attentive de notre magazine online Aéropresse, destiné aux personnels des plateformes aéroportuaires Lyon-Saint Exupéry et Lyon-Bron.
    Concernant les sas PARAFE, nous précisons qu’à ce jour,c’est encore une période de tests. Ils seront progressivement mis en service pour tous les vols.