Sur les 9,5 millions de passagers annuels qui s’envolent au départ de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry, 2,5 millions d’entre eux utilisent les navettes entre les parkings et les terminaux.

Aéroports de Lyon a renouvelé ce marché avec Berthelet, l’entreprise déjà titulaire, pour une durée de 5 ans. De plus, les 2 sociétés s’engagent dans une transition énergétique au gaz bioGNV.

Dans la continuité de la certification ACA 3+, obtenue en mai dernier par Aéroports de Lyon et récompensant sa neutralité carbone, Berthelet accompagnera en effet cette démarche en assurant la desserte des parkings et terminaux  avec des bus 100% propres roulant au gaz bioGNV dès février 2018. Le développement de la plateforme aéroportuaire se poursuit donc de manière responsable et durable en respectant la maîtrise et la réduction des impacts environnementaux.

 

Le bioGNV protège la santé en limitant la pollution. Les particules fines et les oxydes d’azote sont les principaux responsables de la dégradation de la qualité de l’air. Le bioGNV, ce sont 85% d’émissions de particules fines et 70% d’oxydes d’azote en moins que les normes antipollution les plus récentes (source ADEME).

 


Les commentaires sont fermés