Aéroports de Lyon a engagé depuis plusieurs années un vaste plan d’actions pour maîtriser ses impacts environnementaux, désormais poursuivi dans le cadre d’AirPact, la stratégie environnementale globale de VINCI Airports.

Remise officiellement mercredi 5 décembre par l’AFNOR, la certification ISO 50001 vient confirmer la maturité d’Aéroports de Lyon en matière de management de l’énergie et d’amélioration de sa performance énergétique.

 

 

 

 

 

 

L’aéroport Lyon-Saint Exupéry se développe fortement pour répondre aux besoins de son territoire. Ces 10 dernières années, le trafic passagers a progressé de 52 %. La surface de ses bâtiments s’est étendue de + 46 %.
L’ensemble des actions engagées permet d’ores et déjà de dissocier la courbe exponentielle de croissance des activités de l’aéroport, de celle de sa consommation énergétique qui reste relativement stable avec seulement + 6.9 %.

Depuis 2011, Aéroports de Lyon achète 100 % d’électricité verte, premier aéroport français à ouvrir la voie !

Et des modifications profondes et multi-secteurs ont aussi contribué à ce résultat : du comportement des personnels d’Aéroports de Lyon incités à avoir des gestes responsables avec leurs équipements (PC, lumières, chauffages…), jusqu’aux investissements structurels de type conception et isolation des bâtiments, transformation et refonte dans les terminaux des éclairages en LED couplés à un pilotage DALI (en fonction du soleil), ou de la refonte en cours de l’éclairage extérieur sur l’ensemble des parkings avion.

Pour la première fois inscrit dans la démarche ISO 50001, Aéroports de Lyon est le premier aéroport régional à recevoir cette distinction et le 3ème français après Paris CDG et la Réunion-Roland Garros.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A ce propos, l’adresse e-mail economiesdenergie@lyonaeroports.com est à votre disposition afin d’exprimer vos bonnes idées pour économiser l’énergie à Lyon-Saint Exupéry et Lyon-Bron, en matière d’électricité, de climatisation, de chauffage, de carburant, ou d’eau. L’équipe des gestionnaires d’énergie s’engage à les prendre en considération et à apporter des réponses !