Une délégation de la Direction des Opérations et du Pôle Qualité d’Aéroports de Lyon s’est rendue le 21 janvier dernier au Technicentre SNCF TGV de Lyon-Gerland.

Reçue par Fabien Mottet*, elle a pu échanger et visiter les installations du 1er Technicentre construit en province en 2008, qui gère 2 contrats de nettoyage : matériels roulants et locaux.

 

 

 

 

 

 

La SNCF travaille à l’amélioration du pilotage de la satisfaction client avec des visiteurs mystères, des enquêtes par mail sur les équipements, les toilettes, le confort climatique. Elle implique ses chefs de bord dont la routine consiste à contrôler et signaler d’éventuelles anomalies de matériel ou de sécurité, avant la montée des voyageurs et après leur descente. Cependant, les réclamations des clients ne sont pas redescendues et les questions étant très générales, il n’y a pas de possibilité d’analyse affinée. Les incidents liés à la maintenance du matériel sont consignés et priorisés dans un logiciel ITACT (GMAO mobile) avec un focus sur les toilettes et portes.

 

 

 

Fabien Mottet* admet qu’il faut améliorer le dialogue entre le personnel de bord et celui du Technicentre/station de maintenance. De même, en matière de gestion de crise, aucun exercice d’évacuation n’est réalisé et il n’y a pas de plan de crise prévu. Dans les gares, certains personnels sont sensibilisés mais il n’y a pas de contrôle de sûreté.

De nombreux points de convergence ont donc été identifiés entre la SNCF et l’aéroport en matière de management opérationnel, de sous-traitance et de qualité. Ces échanges vont se poursuivre afin de profiter des expériences respectives.

*Dirigeant de proximité Propreté Unité opérationnelle Produit Train

 

 

 


Les commentaires sont fermés