Ce 22 mars, c’est la Journée mondiale de l’eau…L’occasion de rappeler les actions et études en cours à l’aéroport Lyon-Saint Exupéry en matière de gestion des eaux pluviales…

Le schéma d’aménagement et de gestion de l’eau (SAGE) de la nappe de l’Est lyonnais a validé de nouvelles orientations pour la gestion des eaux pluviales sur le territoire de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry.

Aéroports de Lyon a participé à l’élaboration de cette « doctrine » avec le SAGE, le Grand Lyon, le département, l’Agence de l’eau, l’INSA et d’autres acteurs institutionnels de l’eau.

 

 

 

 

 

 

L’aéroport développe déjà un réseau de collecte des eaux pluviales en conformité avec la loi sur l’eau. Pour appliquer la doctrine sur le site aéroportuaire, de nouvelles techniques d’aménagement sont à imaginer.

Aujourd’hui, l’eau pluviale est collectée, puis acheminée via des bassins de rétention vers un bassin terminal d’infiltration.

Bassin à Lyon-Saint Exupéry

 

Une des évolutions est la possibilité de réaliser des noues* pour permettre l’infiltration locale des eaux pluviales.

Une étude en cours déterminera de nouvelles règles pratiques de gestion des eaux pluviales à utiliser sur les prochains aménagements…

(Auteur de l’article : Daniel Dary Responsable Environnement Aéroports de Lyon)

 

*Une noue est un fossé peu profond et large, végétalisé, qui recueille provisoirement de l’eau de ruissellement, soit pour l’évacuer via un trop-plein, soit pour l’évaporer ou pour l’infiltrer sur place permettant ainsi la reconstitution des nappes phréatiques.

 

Rappel de la politique environnementale AIRPACT de VINCI Aiports ICI

Exemple de noue