A la demande d’Aéroports de Lyon, Acoucité, observatoire lyonnais de l’environnement sonore, a profité du printemps pour mesurer les niveaux de bruit au nord et au sud des pistes de Lyon-Bron.

Unis par convention depuis octobre 2018, Aéroports de Lyon et Acoucité ont concrétisé leurs actions en faveur de la réduction des nuisances sonores à Lyon-Bron. L’organisme indépendant a identifié 2 sites favorables à des campagnes de mesures du bruit, réalisées lorsque les conditions météorologiques se sont avérées optimales.

 

 

 

 

 

Le premier se situe à Décines-Charpieu, au nord des pistes de Lyon-Bron, le second au sud, à Saint-Priest, au domicile de responsables d’associations de riverains, prompts à jouer le jeu.

« Ces campagnes simultanées de 10 à 15 jours nous permettent de caractériser l’activité de l’aéroport sur une semaine type en décollage et en atterrissage au nord et au sud », explique Bruno Vincent, directeur d’Acoucité. Et plus précisément « de repérer les éléments sonores imputables au trafic aérien, pour déterminer la part de la contribution de l’aéroport en fonction des autres sources sonores. »

La collecte de données représentatives de la situation acoustique réelle d’un riverain, avec des focus sur les périodes où le ressenti est le plus élevé, permettront de délivrer des informations fiables et diligenter les actions nécessaires, conformément aux engagements de la charte pour l’environnement de Lyon-Bron.

 


Les commentaires sont fermés