En adéquation avec la croissance des aéroports du réseau VINCI Airports, Lyon Aéroport affiche une croissance de son trafic passagers de 7,8 % sur les 9 premiers mois de l’année, soit 9 055 595 passagers. 

 

Pour la première fois de l’histoire de l’aéroport, plus d’un million de passagers ont été accueillis sur chacun des 4 mois d’été (juin à septembre).

 

 

 

 

 

 

 

Le développement du trafic est équilibré entre le trafic domestique (+8,7 %), qui poursuit sa progression en optimisant les taux de remplissage de ses vols, et le trafic international (+7,5 %), largement majoritaire avec 67,9% du trafic total, dont le développement s’appuie sur l’ouverture de nouvelles lignes.
L’Afrique du Nord en progression de +27,7 % a bénéficié du lancement des lignes vers le Maroc : Air Arabia sur Tanger, et Transavia sur Casablanca. Ouverte en 2018, la liaison vers Fès a été renforcée par Air Arabia et portée à 3 ou 4 fréquences hebdomadaires selon la période.

 

Plus au nord, la ligne vers Bristol, ouverte par easyJet en juin jusqu’à fin septembre, a également connu de bonnes performances. La ligne sera reconduite dès décembre, en particulier pour les skieurs attirés par les Alpes françaises, et restera ouverte pour l’ensemble de l’année.

 

Outre Atlantique, gage des bons résultats du trafic passagers  sur son long-courrier vers Montréal avec + 6,4 % sur les 9 premiers mois de l’année comparée 2018, Air Canada proposera 6 vols par semaine sur cette destination dont une nouvelle fréquence lancée dès l’été 2020.

 

Enfin, le développement important de Volotea à Lyon depuis son arrivée en avril 2018, a notamment permis de doubler le trafic sur la Croatie (Dubrovnik et Split ouvertes en avril 2019) et fortement augmenter le trafic vers la République Tchèque, grâce à sa nouvelle ligne sur Prague. L’implantation d’une base Volotea à Lyon au printemps prochain viendra encore renforcer le nombre de destinations au départ de Lyon.

COMMUNIQUE DE PRESSE ICI

 


Les commentaires sont fermés