Grandes enseignes, activités de loisirs, hôtels… Le dynamisme aéroportuaire génère une attractivité soutenue et créatrice d’emplois.

L’ouverture en juin dernier de Koezio et ses 5000 m2 d’espaces de loisirs a donné un coup de fouet à l’activité teambuilding lyonnaise, tout en illustrant la vitalité économique de l’environnement aéroportuaire.

« Le site de Lyon-Bron n’est pas qu’un aéroport. C’est aussi une communauté de vie dont le dynamisme vient d’être renforcé par l’arrivée de plusieurs activités », explique Lionel Lassagne, Directeur Immobilier et Développement durable de Lyon Aéroport.

 

 

Avec le recrutement d’une quarantaine d’animateurs et bientôt une dizaine d’autres, Koezio, mais aussi Resotainer, site de self stockage ouvert en juillet dernier, sont venus étoffer le vivier d’emplois estimé à près de 750 salariés pour 70 entreprises ou organismes d’état.

L’enseigne de bricolage Castorama, avec 198 salariés, est le principal employeur de ce secteur qui bouge, avec aussi Botanic (70 salariés).

L’ouverture d’iFLY en 2016, avec 30 créations d’emploi, a accentué la tendance, que le récent maintien des 12 emplois de l’hôtel Kyriad a confirmé. Deux postes y ont même été créés, avant les seize programmés à l’ouverture du futur hôtel Campanile.

 

 

 

Un nouvel hôtel en 2020

Un temps menacé, l’hôtel Kyriad Direct a retrouvé ses deux étoiles. Le fruit d’une métamorphose menée cet été par Vaillance Immobilier : « les 39 chambres, la cuisine et la salle du restaurant ont été rénovées. Nous ambitionnons désormais la 3ème étoile », confie son dirigeant, Alexandre Scapatticci, dont la sœur Ludivine assure la gestion de l’établissement. Et celle, bientôt, du Campanile de 77 chambres qui ouvrira ses portes en septembre 2020 !